Marguerite – Xavier Giannoli (2015)

Aller en bas

Marguerite – Xavier Giannoli (2015)

Message par Frénégonde le Lun 2 Avr - 12:21


Source photo : Allociné



Paris, dans les années 20. Marguerite Dumont est une passionnée de musique classique. Elle ne vit que pour elle et c’est elle qui la fait vivre. À tel point que Marguerite donne des récitals, notamment devant le club très fermé s’occupant des orphelins de guerre. Jusque là, rien de particulier. Oui mais voilà, la baronne chante abominablement faux. Mais elle détient une belle fortune et personne n’ose le lui dire sous peine de ne plus bénéficier de sa générosité. Elle rencontre deux jeunes journalistes qui s’intéressent à elle, au point de vouloir la faire se produire devant un vrai public…

Il ne faut pas se méprendre, même si, parmi les auteurs, nous trouvons Catherine Frot et Michel Fau, il ne s’agit pas d’une comédie. On commence, certes, par rire devant les massacres de la diva. Mais ce rire s’estompe vite car Marguerite est touchante. C’est un cœur pur qui a une véritable passion mais qui est très mal entourée. Son domestique est démoniaque, il l’entraîne sur la voie du déclin. Son mari est vénal : il a honte d’elle mais préfère ne rien dire et la tromper tout en profitant de son argent. Les amis sont hypocrites car tous l’enferment dans l’idée qu’elle est admirable et que son chant côtoie celui des anges. Que ne ferait-on pas pour quelques écus sonnants et trébuchants…

Le réalisateur s’est inspiré de l’histoire de Florence Foster Jenkins, une cantatrice américaine vivant à Philadelphie qui, par amour pour son art, commencera ses concerts en 1912 sans que personne ne lui avoue que les spectateurs venaient s’amuser d’elle et non apprécier sa voix.

Voilà qui donne à réfléchir… Car, au final, j’ai eu de la tendresse pour cette pauvre femme et de la pitié pour tout son entourage… Mais vous savez, cette pitié méprisante pour ces personnages pathétiques qui n’ont que leur nombril comme référence et qui seraient prêts à tout pour arriver à leurs fins, même à provoquer des tragédies.

Ce film est magnifique, tant dans sa forme que dans le fond. Les images sont sublimes, les acteurs exceptionnels. Si vous ne l’avez pas encore vu, vous savez ce qu’il vous reste à faire !
avatar
Frénégonde

Messages : 97
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 45
Localisation : Dans les livres

Voir le profil de l'utilisateur http://promenades-culture.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum