Lorsque l'écran est comme une page blanche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque l'écran est comme une page blanche...

Message par Yugcib le Dim 16 Oct - 8:26

L'écran de son ordinateur et les doigts au dessus du clavier c'est parfois comme la page blanche et le crayon immobile entre les doigts...
Tu es là, devant l'écran d'une page de forum, d'une page de blog ou de site, et tu ne sais qu'exprimer, qu'écrire, que communiquer... Et les minutes passent, tu fais défiler tes "favoris", tu cliques sur tel ou tel de ces "favoris", une autre page vient, tu regardes, tu fais défiler... Mais tu n'es guère plus avancé, guère plus "inspiré"...
Si encore d'aventure -oh miracle- sur tel ou tel forum, sur Facebook, Untel ou Unetelle venait juste de poster quelque image, quelque message ; venait de développer quelque sujet, faire part d'une réflexion qui t'inspirerait, faisant naître ces mots qui te viendraient alors... Mais en général ce n'est point le cas... En effet "j'ai fait hier des pâtes à la tomate" ou "mon évier est bouché" ou encore "Sarkozy ceci/Juppé cela/ Marine Le Pen a dit/ Hollande ceci cela..." Tout cela, dis-je, ne sont point des sujets ou des thèmes "inspirants" (à mon sens)... Pour autant que l'on puisse qualifier ces "papotages" de "sujets ou de thèmes de discussion"...
J'ai -on va dire- un "gros défaut" en matière de communication avec mon prochain, c'est de ne point être un "papoteur"... Je ne "papote" donc pas... Discuter "de l'air du temps" (les politiques, la société qui va pas bien, la météo qui s'emballe, ces gens qui vivent d'aides sociales et vivent mieux que des gens qui travaillent, ces "pourris/ces incapables qui nous gouvernent", et tant et tant de banalités, de choses auxquelles tout le monde pense et contre quoi on ne peut quasiment rien faire... Tout cela au bout de cinq minutes, debout immobile l'outil de jardin à la main derrière la clôture du voisin et le voisin de l'autre côté qui "rembraye"... Me fatigue, m'épuise; me fait lever la tête et le nez vers l'horizon, vers là où descend le soleil, ou vers le merle ou le moineau qui sautille à dix pas de moi dans le jardin...
Gosse, à l'école, j'écoutais jamais, le nez toujours du côté de la fenêtre, en leçons j'avais zéro... Mais j'étais premier en rédac...
... Je ne peux pas "tout inventer/tout imaginer/rêver de tout/écrire sur tout sans arrêt/faire un "monument littéraire" de trois ou quatre mots de ci de là/trouver tout le temps un truc à la moi... Non je peux pas... Y'a des fois, je suis complètement à sec, devant l'écran de "Cassioppée", devant ma page Facebook ou la page de mon blog... Et c'est bien là, oui, bien là que j'aurais le plus besoin de vous pour que je me relance, pour que je reparte... Bon c'est vrai je le reconnais "Mon évier est bouché" ou "hier j'ai fait des pâtes à la tomate", ça m'inspire pas beaucoup! Mille escuses mes chers amis!
Autrement dit quand vous "m'existez pas" j'existe plus je suis une ampoule dont le filament est rompu j'appuie comme un maboule sur l'interrupteur la lumière vient pas et le pire c'est que je m'obstine et que je finis par prendre un marteau pour taper sur l'interrupteur !

... Beaucoup de mes "amis" sur Facebook (enfin par "amis" je veux dire qu'il y en a qui sont plus AMIS qu' "amis"), ainsi d'ailleurs que d'autres "amis" ou AMIS sur les forums où je poste mes écrits... Parfois comme moi-même (et oui cela m'arrive!), font du "mon évier est bouché" ou du "j'ai fait hier soir des pâtes à la tomate"...
Ils ne savent pas, mes "amis" et mes AMIS, à quel point en s'existant tel qu'ils "s'existent", ils peuvent "m'exister"...
C'est vrai : je l'ai toujours dit depuis onze ans que je "sévis" sur le Net, "sans vous je ne suis rien, je ne sais rien, et le Bon Dieu (ou la Bondiette j'aime mieux) c'est pas celui des Eglises ni des Mosquées, ni d'Abraham ni de Jéhovah"... Le Bon Dieu/la Bondiette, c'est vous, vous tous, chacun de vous à sa façon ; même si je me "frite" parfois, même avec 2 ou 3 coups de pied au cul de temps à autre (et oui cela arrive!) ; même avec "hier soir j'ai fait des pâtes à la tomate" ou "Sarkozy a dit ceci/cela"... RIRE !


_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 510
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum