Plateforme, de Michel Houellebecq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plateforme, de Michel Houellebecq

Message par Yugcib le Lun 14 Sep - 7:33


   
"Dès qu'ils ont quelques jours de liberté, les habitants d'Europe occidentale se précipitent à l'autre bout du monde en avion, ils se comportent littéralement comme des évadés de prison. Je ne les en blâme pas ; je me prépare à agir de la même manière"... Ecrit en 4ème de couverture de son roman Plateforme, Michel Houellebecq.
Michel, le personnage central du livre- et dans le livre donc- vient d'enterrer son père et se rend en Thaïlande, en voyage touristique...
Il rencontre dans le groupe dont il fait partie lors de ce voyage organisé par un touropérator, Valérie, qui est cadre dans une société de voyages "Nouvelles Frontières".
Michel jette un regard cynique sur la société occidentale. A vrai dire son regard est à mon sens, un regard que je qualifierais de lucide et de sarcastique... Et par moments tragique... Un regard que je partage...
Michel, à son retour de Thaïlande, devenu l'amant, le compagnon de Valérie, confie à Valérie et à Jean Yves, l'associé et supérieur hiérarchique de Valérie, sa théorie sur les vraies motivations des Européens en quête de "sensations fortes"... Lesquelles "sensations" il faut le dire, ne sont pas, à priori, dans un contexte "d'éthique et de morale" -de "pure façade"- ouvertement exprimées...
Il faut noter que l'histoire que nous raconte Michel dans son livre, se situe au tout début du 21 ème siècle, c'est à dire dans les années 2000/2001... Mais que cette histoire, en fait, se déroule dans un contexte d'actualité  qui est très proche de celui des années 2010/2015... Comme si Michel Houllebecq avait pressenti l'évolution du monde avec dix ans d'avance... Plateforme a été en effet édité (1er dépôt légal) en octobre 2002.
Dans une lutte féroce entre grands groupes pour le profit, la rentabilité, la performance, le corps de la femme, de l'homme, très jeune, devient une marchandise... Aussi le "tourisme sexuel" progresse-t-il à grands pas dans les "pays en voie de développement".
... En page 43 de l'édition de poche J'AI LU, nous lisons ceci, en introduction du chapitre 5, de Rachid Amirou :
En somme le tourisme, comme quête de sens, avec les sociabilités ludiques qu'il favorise, les images qu'il génère, est un dispositif d'appréhension graduée, codée et non traumatisante de l'extérieur et de l'altérité".
Une approche, une définition ou un concept  si l'on veut, du tourisme dans les années présentes en effet, qui me semble correspondre tout à fait à ce qu'attendent bien de gens désirant se rendre dans un lieu de vacances éloigné du lieu où ils vivent habituellement. Ce caractère non traumatisant d'un environnement qui a été en quelque sorte prévu, planifié, organisé, "aseptisé" pourrait-on dire ; leur convient. Bien sûr, il y a -pour les plus "aguerris" ou endurcis ou "plus aventureux" on va dire- une approche plus graduée dans la difficulté (un peu comme par exemple dans l'ascension d'un haut sommet, avec un équipement adapté)...
Les relations -en général assez superficielles, de courte durée et pour l'essentiel s'établissant autour d'activités ludiques, sportives- s'inscrivent bien elles aussi, dans ce dispositif codé et non traumatisant de l'altérité, convenant parfaitement à l'attente du plus grand nombre...
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 558
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum