La route de Cilaos à La Réunion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La route de Cilaos à La Réunion

Message par Yugcib le Sam 5 Jan - 12:34


... Une route reliant Saint Louis au cirque de Cilaos, de quelque 400 virages, construite de 1927 à 1932...
Dont le parcours difficile, dangereux, étroit par endroits notamment aux passages (ponts) au dessus de ravines et dans des tunnels, s'échelonne tour à tour montant et descendant tout au long d'un défilé enserré entre des murailles verticales aux parois déchiquetées recouvertes en partie de végétation, des murailles d'une hauteur de plusieurs centaines de mètres...
L'on n'arrive pas en pensée, à imaginer un tel paysage : il faut en effet l'avoir vu pour se le représenter ensuite de mémoire.
Il est absolument étonnant, inimaginable, que sur un si petit territoire (2275 kilomètres carrés, l'île Bourbon -La Réunion-) puisse exister  un tel paysage de montagne, de cirques, de défilés, de ravines, aussi tourmenté, aussi déchiré, aussi fracturé, et cela dans un gigantisme que l'on ne retrouve que dans les grands massifs Himalayens, Andins ou Alpins (en encore plus fracturés et déchiquetés, ici, à La Réunion!)...


... Cette vidéo, donne une idée de ces paysages :

https://vimeo.com/309585647


... Une vue de Cilaos... Je n'imaginais pas, avant de m'y être rendu, que Cilaos était aujourd'hui devenue une véritable petite ville (de plus de 6000 habitants en 2019) dotée de tout ce que l'on rencontre, dans le monde actuel, de commerces, de magazins, boutiques, constructions, voies de circulation, marchés ; de voitures (avec embouteillages), parkings, hôtels, résidences... De tout ce qui fait la "société de consommation tous produits équipements et loisirs"... J'imaginais plutôt une bourgade de cases, plus "en rapport avec un environnement naturel géographique" (et non pas ce "microcosme d'une économie de marché mondialisé" partout reproduit aujourd'hui dans le monde)...



... Trois vues de bâtiments désaffectés, abandonnés... Ce qui surprend dans cette cité aujourd'hui prisée par les touristes...
Sans doute -à mon avis- ce type de construction de résidence hôtelière, qui a "fait son temps" dans les années 1930 à 1960 voire jusqu'en 1970/1980, ne devait plus correspondre à ce que recherchent de nos jours les vacanciers et les touristes en matière d'hébergements et de structures... Y compris dans un site tel que celui de Cilaos à La Réunion...



... A partir de 1835, l'enclavement du cirque de Cilaos ( environ 10 km de diamètre et pratiquement circulaire) profite aux "petits blancs" sans terres, exclus de la société coloniale.
Afin d'échapper à la misère ces blancs sans terres quittent les plaines et les pentes du bas de l'île, puisqu'ils n'y ont aucun avenir, aucun débouché, du fait du monopolisation de la culture de la canne à sucre, des grands propriétaires...
Les blancs pauvres s'installent alors sur les hauts de l'île (plaines et plateaux) à partir de 1200 mètres d'altitude, ils viennent dans le cirque de Cilaos où ils développent des cultures vivrières de subsistance (lentilles, légumes, élevage poulets)...
De même que les blancs pauvres et sans terres, l'on voit aussi s'installer à Cilaos quelques esclaves (marrons) en fuite, cependant ces derniers, à l'origine, ont préféré occuper un endroit difficilement accessible à l'époque, un petit plateau que l'on ne pouvait atteindre qu'en jetant des cordes ou des lianes le long de parois abruptes, situé lui aussi dans le cirque de Cilaos, à Ilet à cordes...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Yugcib
Yugcib
Admin

Messages : 1096
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 71
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum