Le feu qui brûlait dans le fourneau

Aller en bas

Le feu qui brûlait dans le fourneau

Message par Yugcib le Mer 17 Oct - 7:19

... "L'angoisse de la page blanche" ou le manque d'inspiration, le "vide" en somme, qui vient un beau matin, pour celle, celui qui s'exprime... Et se retrouve devant son bol de café, sans mots, sans idée, la "panne sèche" quoi !... Et n'a pas encore allumé son ordinateur (il, elle se demande d'ailleurs s'il, elle va l'allumer, l'ordinateur)... Ah, cette "bonne question" qui, à vrai dire n'en est pas vraiment une puisque -en principe- "ça revient"... (enfin jusqu'à présent c'était toujours revenu)...
Ce feu de la veille qui brûlait dans le fourneau et dont la chaleur emplissait la pièce et qui au petit matin, sans braises encore incandescentes ne repart point... S'il repartait ce feu ? Mais de quelle flamme incertaine ? Et de quelle portée calorifique ?... Et pour quel (s) visiteur venu du dehors, qui "pointerait le bout de son nez" ?
Il y a dehors ces bois, ces champs, ces chemins, ce grand ciel, ce vent, ce soleil qui invitent à s'éloigner du fourneau refroidi... Et à éviter cette fatigue qui viendrait après avoir fait revenir en soufflant et tisonnant, une flamme qui n' éclairerait aujourd'hui pas grand chose autour d'elle ? ...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 1019
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 70
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum