J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises

Aller en bas

J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises

Message par Yugcib le Jeu 11 Jan - 9:29

.. Et qui en vertu d'une croyance religieuse associée à une culture du patriarcat, "trouvent normal" d'obéir à leur mari, de se conformer à des prescriptions vestimentaires (notamment le port du voile pour les femmes musulmanes) et à des règles strictes de conduite et de comportement en société, tout cela dans un statut défini, de la femme... Et qui de surcroît, revendiquent ostensiblement (et avec une certaine agressivité même parfois) leur condition de femme soumise et heureuse d'être soumise... Comme si "cela coulait de source" selon une prétendue loi de la nature, ou "loi de dieu"...
Chrétiennes, catholiques pratiquantes, israélites, musulmanes... Toutes autant que vous êtes, j'attends une réponse de chacune de vous, à mon interpellation...
Bon sang, vous vous référez, en tant que croyantes, à ce qui est écrit dans la Bible ou dans le Coran, au sujet de la conduite, du comportement et des règles que doivent observer les femmes, vous sous entendez explicitement : "c'est la loi de dieu" (autrement dit la femme doit obéissance à l'homme, à son mari)...
Tout le problème, tout le drame dirais-je, du statut de la femme dans la société (d'un statut d'infériorité et d'inégalité) vient du fait que des femmes contribuent elles mêmes à ce statut, d'autant plus qu'elles vont jusqu'à descendre dans la rue pour manifester, jusqu'à s'exprimer dans les réseaux sociaux leur "anti balancetonporc-cisme", jusqu'à, pour certaines jeunes filles musulmanes, manifester de l'agressivité lors de leur entrée au collège si on leur demande d'ôter le voile...
Comment les "traiter", comment les "considérer", ces femmes ! Ces femmes qui font plus de mal aux femmes que les hommes font du mal aux femmes avec leur "machisme" !

... Catherine Deneuve, figure emblématique du cinéma français, dont je reconnais l'immense talent, ne s'est point associée ni n'a souscrit à "Balancetonporc" et ne signe pas le manifeste de la libération de la parole féminine (elle dit qu'une main d'homme passée sur un genou de femme, ça doit pas être pris pour un acte de grosse drague agressive ; elle est "pour" le droit d'importuner, pour que les hommes continuent à se comporter vis à vis des femmes comme ils l'ont toujours fait).... Bon, certes, elle n'a pas tout à fait tort, il ne "faut pas non plus faire un fromage" à propos de certains comportements masculins "un peu lestes"... Mais je dis qu'il y a là dans ce genre de comportements "un peu lestes", une certaine ambiguité tout de même ! (Le tout, dans cette affaire de mouvements de libération de la parole des femmes, c'est justement de lever cette ambiguité -autrement dit de "savoir appeller un chat un chat" selon les cas... et donc, d'en parler comme on doit en parler et en dénonçant ce qu'il convient de dénoncer avec force)...
Je pense qu'une femme qui ne défend pas la cause des femmes, ou qui demeure dans la neutralité, qui "ne prend pas parti" (pour la cause des femmes) , dessert la cause des femmes... J'interpelle donc ces femmes pour leur dire que, elles, je ne les défendrai jamais (d'ailleurs elles semblent se complaire dans la soumission, dans le rôle de la femme "maîtresse de maison" et de "belle invitée en société"... Ces femmes là, ne font que dire, qu'affirmer, en toute conviction intime, que "l'homme c'est l'homme" (et donc, que c'est lui qui décide, qui est le "seigneur" en somme)...
Je n'aime pas ces femmes qui versent dans la tradition conformiste de bien pensance dans le sens d'un patriarcat millénaire, qui se disent être des épouses, des mères avant tout, de "bonnes cuisinières", des "femmes au foyer", dont le rôle consiste avant tout à "seconder le mari, le chef de famille, le père"... Je les trouve en général "ennuyeuses à fréquenter" ces femmes...
S'il n'y en avait pas autant, encore, même de nos jours dans la société où on vit, de ces femmes là, alors les hommes ne seraient plus ce qu'ils sont! ...
Il faut dire aussi que la religion (catholique entre autres) et surtout musulmane, n'a "jamais trop arrangé la femme" en ce sens que la religion a toujours donné à la femme un statut de soumission, d'obéissance à son mari... C'est ce qu'on a vu dans tout l'Occident Chrétien depuis le Moyen Age jusqu'à la seconde moitié du 20ème siècle (et qu'on voit encore dans certains "milieux sociaux conservateurs")... Et que l'on voit d'autant plus -ça crève les yeux- dans le monde musulman...
On voit ça aussi, dans des milieux populaires où domine la puissance, l'autorité de l'homme, le culte du "caïd", de la "bande", dans les mafias, dans les sociétés plus ou moins en marge de la loi, où la femme est exploitée, battue, méprisée, déconsidérée, infériorisée...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 840
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 70
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum