L'appel du pape François à accueillir les migrants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'appel du pape François à accueillir les migrants...

Message par Yugcib le Mer 23 Aoû - 9:20

... Selon la parole de Jésus...
Les temps que nous vivons ne sont plus ce qu'ils furent du temps de Jésus...
Déjà pour une raison de démographie : 300 millions d'humains au 1er siècle de notre ère, 800 millions au 17 ème siècle, 1 milliard 300 millions au 19 ème siècle, 1 milliard 700 millions au début du 20 ème siècle, 2 milliards 520 millions en 1950 et 7 milliards en 2012...
Les flux migratoires naturels (déplacements ordinaires de populations pour des causes personnelles) d'une part ; et surtout les flux migratoires liés à des causes de guerre, de famine, de climat, de manque de ressources d'autre part ; ont toujours augmenté avec un nombre croissant d'humains sur la Terre. D'où une "pression" migratoire de plus en plus forte.
Au 1 er siècle de notre ère dans le monde Romain qui englobait une partie de l'Europe Occidentale des Iles Britanniques jusqu'à la péninsule Ibérique et tout un pourtour élargi du bassin méditéranéen jusqu'aux confins du Moyen Orient et de l'Asie... Et de même de 1453 jusqu'en 1919 avec l'Empire Ottoman il a existé durant ces deux époques de l'Histoire, une "unité politique" (politique, économique et sociale) mais une "unité" cependant dans laquelle ont pu coexister des peuples sous des gouvernements autonomes liés à la puissance romaine au 1 er siècle, à la puissance ottomane de 1453 à 1919...
Les flux migratoires dans un espace tel que fut celui de l'Empire Romain au 1 er siècle, ou dans l'espace de l'Empire Ottoman étaient donc davantage des mouvements naturels de populations pour toutes sortes de raisons personnelles, de métiers, de commerce... que des mouvements pour cause de crises parce que les crises que furent par exemple les désordres, les guerres civiles, les révoltes, la famine après une mauvaise année de récoltes, n'étaient jamais des crises dont la durée s'étendait sur des dizaines d'années...
Il a fallu que survienne le déclin de l'Empire Romain à partir du 4 ème siècle d'une part ; que survienne l'éclatement et la chute de l'Empire Ottoman en 1919 d'autre part avec la "gestion" (et la politique menée) des Anglais et des Français en matière de partage des zones d'influence et d'intérêts économiques, de pays artificiellement créés avec des frontières non naturelles et des peuples de cultures et de religions différentes (soit dit en passant ces peuples de cultures et de religions différentes entre autres les Juifs les Chrétiens et les Musulmans coexistaient bien ensemble dans l'Empire Ottoman)...
Il a fallu que survienne le déclin de l'Empire Romain à partir du 4 ème siècle pour que toute l'Europe Occidentale devienne un espace d'invasion la plupart du temps brutale avec l'arrivée de peuples venus d'Asie eux mêmes poussés par d'autres peuples venus d'encore plus loin en Asie...
Il a fallu que survienne l'éclatement et la chute de l'Empire Ottoman en 1919, pour que tous les pays du Moyen Orient soient désormais sans cesse à feu et à sang, d'autant plus que la seconde guerre mondiale de 1939 à 1945 et ses conséquences après 1945 "n'a guère arrangé les choses" ! Et que les flux migratoires alors sont devenus des exodes, et ont eu pour principales causes les guerres, les conflits...
Lorsqu'une "unité politique, économique et sociale" s'étend et dure le temps de plusieurs générations d'humains, et même pendant plusieurs siècles, comme du temps de l'Empire Romain entre -200 et 400, comme du temps de l'Empire Ottoman de 1453 à 1919, ou encore comme du temps des Hans en Chine de -200 à 1905 ; dans le vaste espace géographique qui est celui d'un ensemble de peuples dans un même système politique économique et social, dans une même organisation centralisée, de lois, d'administration... (Cela avait été aussi le cas durant deux mille ans dans l'ancienne Egypte des pharaons, durant cinq siècles dans la Grèce ancienne)... Les flux migratoires alors, n'exercent pas (n'exerçaient pas) cette pression que l'on connaît aujourd'hui dans le monde du 21 ème siècle avec une population de 7 milliards d'humains, et dans une déliquescence, dans un éclatement, dans une dislocation des systèmes politiques économiques et sociaux...
C'est pour cela, pour ces raisons de déliquescence et de dislocation des systèmes politiques et des sociétés, que le principe selon la parole de Jésus, de l'accueil de l'étranger, dans le contexte historique que nous connaissons aujourd'hui, de violences, de terrorisme et de guerres en Syrie, en Irak et de tensions internationales entre grandes puissances à la limite d'un affrontement pouvant évoluer en guerre mondiale... Devient un principe de plus en plus difficile à appliquer, à être accepté par des peuples notamment Européens, qui, soit dit en passant, ont vu après la dislocation de l'empire romain d'occident, déferler sur leurs territoires (de l'Atlantique à la Pologne et aux Balkans) des hordes d'envahisseurs et de pillards ayant exercé une domination prédatrice de ci de là...
Les quelque 70 ans de paix que nous connaissons en Europe depuis 1945 (à l'exception de la guerre dans les Balkans -ex Yougoslavie- de 1992 à 1995), le mode de vie qui a été et est encore le nôtre dans toute l'Europe Occidentale depuis 1945, ne nous ont en aucune façon "préparés" à ce que nous subissons aujourd'hui, à savoir le terrorisme, les attentats, l'insécurité, et la venue dans nos sociétés traditionnellement chrétiennes depuis le Moyen Age, d'un "Islam de masse" (de masse parce que forcément, les flux migratoires d'aujourd'hui sont pour plus de 50 % des exodes de populations musulmanes fuyant les guerres de Syrie et d'Irak, ou venant d'Afghanistan (un pays aujourd'hui dominé à 60% par les Talibans)...
A cela, s'ajoute la pression démographique elle même dans son ensemble, la situation politique et économique des pays du Sahel en Afrique, le chômage et la précarisation du travail notamment en France, impactant les jeunes de moins de 30 ans... Enfin hélas "tout ce qu'il faut" pour accélérer, amplifier ce qu'il faut bien appeler "la terreur migratoire".
La parole de Jésus sur l'accueil de l'étranger, mise en avant par le pape François (soit dit en passant comment ce "Chrétien, ce vrai Chrétien de la première heure" pourrait-il avoir "un autre langage"?) ... La parole de Jésus s'inscrit aujourd'hui dans le contexte le plus difficile qui ait jamais été sur Terre... Et implique de la part de chacun de nous, à tous les degrés de l'échelle sociale, une réflexion grave excluant tout fanatisme, tout parti pris, toute "idée reçue", tout radicalisme... Mais aussi en même temps, toute compromission, toute démission, tout fatalisme, toute hypocrisie, toute irresponsabilité, toute soumission à un ordre de pensée ou de culture...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 633
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum