Le paysage coupé en deux, de part et d'autre de la "bonne voie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le paysage coupé en deux, de part et d'autre de la "bonne voie"

Message par Yugcib le Jeu 3 Nov - 7:07

... Le problème des gens "sincères" (et qui disent, expriment des vérités) c'est que leur sincérité avec tous les arguments, les exemples, les réalités sur lesquels s'articule leur sincérité... Est souvent une apparence, un leurre...
L'imposture en matière de relation, de communication, d'expression de sa pensée, de sa "vision du monde et de la société" ; l'imposture en Art et en Littérature, l'imposture dans la représentation de soi... Jusque dans la dérision, jusque dans l'autocritique... Est d'autant plus imposture qu'elle rayonne telle une lumière dont la clarté est à nulle autre pareille...
Au mieux, les gens "sincères", vraiment sincères... lorsqu'ils ne sont pas des imposteurs (ou des "imposteurs à leur corps défendant de temps à autre"), persuadés qu'ils sont, d'être sur la bonne voie, "coupent le paysage devant eux en deux". Et il y a, de chaque côté de la "bonne voie" qu'ils sont persuadés de suivre, des voies, des chemins, des passages dont ils ne connaissent pas l'existence, ou qui leur semblent s'ils les aperçoivent, être des impasses...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 601
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum