Note au sujet des commentaires de livres qu'il m'arrive de poster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Note au sujet des commentaires de livres qu'il m'arrive de poster

Message par Yugcib le Jeu 13 Oct - 12:19

Ces commentaires en général pour ne pas dire à chaque fois, je les poste sur ma page Facebook, dans mon blog, sur mon site, sur mon forum et aussi sur les forums où je vais d'ordinaire...
Mais je dois avouer ici que ces commentaires sont toujours ou presque ceux que je rédige lorsque le livre m'a vraiment interpellé, intéressé et en rapport avec l'idée que je me fais de la culture en matière de littérature (forme, style, thème, histoire, que ce soit de la fiction, un essai, un roman historique, etc.)
Autrement dit, outre bien sûr l'écriture proprement dite, de l'auteur, le style personnel de l'auteur ; la forme, la grammaire, la construction de la phrase, l'orthographe, la ponctuation... Il y a aussi ce que j'appelle dans ma "terminologie personnelle" on va dire... "le coup de hache sur la mer gelée" (pour reprendre une expression de Frantz Kafka je crois)...
Le "coup de hache sur la mer gelée" (vous voyez ce que je veux dire par là) n'est pas toujours au rendez vous, il n'y est pour ainsi dire qu'assez rarement (et pas toujours associé forcément à la qualité littéraire (la grammaire, l'orthographe, la construction de la phrase...)
Et, quand il y est, ce "coup de hache sur la mer gelée", avec -"cerise sur le gâteau"- en plus, la qualité littéraire (grammaire, syntaxe, orthographe, phrase) ; il n'y est bien souvent (le plus souvent) qu'en partie seulement...
Donc les commentaires que je fais et que je rends publics, sur les livres que je lis, sont tous ou presque (mais pas systématiquement forcément) des commentaires ou une analyse d'ouvrages qui m'ont vraiment interpellé ou fortement intéressé (pour l'histoire, le thème, le sujet)...

Outre le commentaire que je rédige et publie, il y a aussi le commentaire que je n'envoie qu'à l'auteur lui-même par courriel ou message privé : ce n'est alors "pas tout à fait la même chose"...

Je vais prendre un exemple particulier :

Le livre de Mary-J-Dan (qui fut "dans le temps" membre d'Alexandrie Online) "Les Voleurs d'Ange", que Mary-J-Dan en tant qu' "amie littéraire" m'avait offert...
J'avais donc fait sur mon blog "le blog du merdier" (de Dotclear et d'Alexandrie online) un commentaire sur ce livre, donc destiné à être rendu public... Un commentaire dans lequel je parlais exclusivement pour ainsi dire, du ou des "bons côtés" du livre, à savoir, de la qualité de l'écriture, écriture au sujet de laquelle il n'y avait aucun "bémol" à mettre nulle part...
Mais, en message privé si mes souvenirs sont exacts, j'avais écrit à Mary-J-Dan que j'avais en fait lu le livre (son livre) jusqu'au bout, entièrement... mais que je n'avais pas "accroché" à l'histoire (j'y avais trouvé trop de surnaturel, trop d'anges – je rappelle que je suis d'esprit scientifique et réaliste et que je ne crois pas ni aux anges ni aux fées-)
Dans ma "conception de la relation humaine" (que ce soit avec ma famille, avec mes amis, mes connaissances, mes "amis des forums littéraires"... Lorsqu'un ami m'offre son livre (ou quelque chose de sa création) il y a 2 choses qui s'imposent dans mon esprit :
-D'abord en premier lieu lire son livre entièrement et sans attendre trois ou quatre mois en le mettant de côté sous prétexte de "manque de temps"... (le temps, eh bien on le prend, c'est comme ça que je vois les choses)... (Lire son livre donc, ou prendre connaissance de quelque chose de sa création qu'il m'a destiné).
-Ensuite dans un deuxième temps, outre le commentaire qu'il peut lire et que je rends public ; j'envoie un autre commentaire plus "personnalisé" on va dire, dans lequel je vais vraiment dire en privé (en toute intimité) ce que je pense (de l'histoire, de l'intérêt que je porte à l'histoire, si ça m'a intéressé ou pas intéressé (et pourquoi si pas intéressé)...

... Je me souviens, quand j'avais vu sortir mon livre "Au pays des guignols gris", j'en avais offert un exemplaire à une personne de ma connaissance dans mon entourage : elle ne m'a jamais dit si elle avait aimé ou non mon livre, elle ne m'en a jamais parlé, et je ne sais pas d'ailleurs, si elle l'a vraiment lu...
Si mon livre "n'était pas dans ses cordes" (ce que j'aurais compris et accepté) elle aurait pu me le dire (elle aurait dû, dis-je)... Je dois dire que cette personne loin s'en faut n'est pas une "fana de science fiction" (ou d'imaginaire) ... Mais tout de même (et là j'ai "piqué un fard") : j'ai appris par la suite qu'elle avait lu tout Harry Potter de fond en comble !

... Bon, la vie c'est ça ! Il faut être franc et peu, très peu le sont... C'est comme ce que disaient les Amérindiens d'Amérique du Nord au 19ème siècle à propos des "Blancs" "leur langue est fourchue comme celle des serpents" (deux langages différents)... Ou encore c'est comme la chauve souris qui montre ses ailes aux oiseaux en disant "vous voyez j'ai des ailes je suis un oiseau... Et aux souris elle montre ses griffes et ses dents et elle dit "je suis une souris"... (Rire)...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 601
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note au sujet des commentaires de livres qu'il m'arrive de poster

Message par Frénégonde le Sam 22 Oct - 12:40

Et quoi de mieux, en effet, que de rester honnête ! Les critiques, justifiées bien sûr, permettent de faire avancer.
avatar
Frénégonde

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 44
Localisation : Dans les livres

Voir le profil de l'utilisateur http://promenades-culture.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum