La relation, la vie, les choses de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La relation, la vie, les choses de la vie

Message par Yugcib le Sam 13 Aoû - 8:35

J'imaginai une sorte de vie éternelle dans laquelle l'enfer et le paradis seraient mêlés, inséparables, où le bien et le mal seraient indissociables ; en somme une sorte de vie éternelle qui serait une reproduction de la vie telle qu'elle est et telle qu'elle fut, de tous les humains et de toutes les époques...
Mais dans cette reproduction de la vie de "l'autre côté", comme au delà de la ligne de l'horizon d'un paysage, il y aurait ce qui n'était point ou qui n'était qu'en partie, du côté de la vie qui est et qui fut... Ce serait la connaissance...
Ainsi l'enfer et le paradis, le bien et le mal, seraient mêlés, mais dans la connaissance révélée...
Je serais un tout petit atome que toute structure moléculaire parmi des centaines de milliards de structures moléculaires associées les unes les autres en briques, dans un cosmos géant, voudrait voir inclus dans sa structure... Mais aucune structure, aucune brique, ne saurait quoi faire de ce petit atome que je serais...
Je ne vois pas de mon vivant, la vie, les choses de la vie, la relation avec les êtres, humains et autres, je n'ai pas la même vision de tout cela... Que le "commun des mortels", qu'un idéologue de telle ou telle idéologie, que tel croyant d'une religion ou d'une autre, que même tel non croyant...
Dans cette vie éternelle que j'imagine, une reproduction de la vie qui est et qui fut, où tout est lié, où rien n'est séparable mais où il y a la connaissance, la connaissance qui n'était point ou qui n'était qu'en partie... "Ils" me voudraient tous, chacun, de chaque "sorte de communauté" qu' "ils" formeraient... "Ils" me voudraient tous de leur côté... Mais "ils" ne sauraient quoi faire de moi...
Certes, il y a beaucoup de choses que je fais comme "eux" dans le vivant de la vie qui est, et en ce sens je ne diffère point d' "eux"... Mais toutes ces choses que je fais comme "eux" ne me font pas pour autant "visionnant – pensant – croyant – relationnant" comme "eux"...
Avant d'entrer dans cette vie éternelle que j'imagine ainsi, quand viendra la fin de ma vie présente, je me dirai que j'aurais passé ma vie présente depuis mon enfance... à expliquer tant bien que mal tout ça en quelques milliers de pages, en quelques centaines peut-être, de millions de coups de doigts sur le clavier de mon ordinateur Cassiopée...

... Ainsi m'imagin' je le destin de chaque être humain sur cette Terre : devenir universel mais demeurant unique...
Le plus grand défi qu'il y a, à ce destin, pour y parvenir, pour qu'il devienne une réalité... Réside dans cette question à priori sans réponse : comment concilier, lier, l'universel et l'unique ?


_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 553
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum