Lézard lumineux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lézard lumineux

Message par Yugcib le Lun 1 Fév - 21:32

On l'appelle “le lézard lumineux”...
C'est un colporteur qui fait les fêtes, les foires, les marchés, dans tout le pays environnant...
Au feu d'artifice du 14 juillet, à celui du 15 Août, à tous les feux d'artifice que font tirer aux fêtes d'été, les villes du pays ; “Lézard lumineux” (on ne lui connait pas d'autre nom) se promène avec son “petit bazar” retenu par deux bretelles devant lui... Et bien sûr, outre les sucres d'orge, les sucettes et les peluchettes de son petit bazar, il propose aux enfants ses “lézards lumineux”qui déjà avant que ne tombe la nuit noire et étoilée, “luminent” en dansant ou virevoltant...
Zéralda, la petite voisine de palier de Lézard lumineux, une gamine polissonne et effrontée, se doutait bien que Lézard lumineux – en particulier les soirs d'orage - “luminait” sa femme. Ces soirs là en effet, s'écoulait une fluorescence bizarre sous la porte de l'appartement de Lézard lumineux... Et dans cette fluorescence semblaient ruisseler comme depuis une source jaillissante, des murmures et des halètements...
Alors un soir d'orage, Zéralda “colla un oeil” sur le trou de la serrure et vit...
Dans le bâtiment des WC publics, le soir du 14 juillet après l'orage de la veille, l'on pouvait lire cette inscription sur la porte, à l'intérieur :
“Il lui fait des Amériques sur ses robes chic, il s'enfonce en elle comme dans une Afrique dont il étreint le coeur et l'âme et fait luminer le ventre , et dans sa déchirure il lézarde en éclaboussant ses bleus, ses verts et ses rouges jusqu'à les confondre en une incandescence blanche...

La Terre dans sa robe bleue tracée d'Amérique

Notre si belle planète vue de l'espace, dans sa jolie robe bleue toute tracée d'une Amérique !
... Et si Yves Saint Laurent inventait une robe bleu-océan tracée de haut en bas d'une Amérique blanche, grumeleuse de Rocheuses et d'Andes!
J'imagine un "Créateur", une sorte de "lézard lumineux", un être venu d'une galaxie lointaine qui, dans un immense acte d'amour à la vue de la Terre comme une jolie femme drapée dans une élégante robe... Exploserait le coeur de son réacteur en une éclaboussure blanche s'écoulant des épaules aux genoux et faisant ainsi une Amérique de l'Alaska au Cap Horn...
... Voici une mode à lancer ! (Et cependant les modes et moi ça fait deux!)...
Et je m'adresse ici aux créateurs, aux grands couturiers...
... Oui! Une robe bleu océan, traversée d'Amérique de haut en bas. Une coupe simple mais élégante, cintrée, un peu déstructurée en bas sur l'un de ses côtés.
Il y aurait par exemple 3 versions :
-Avec une Amérique blanche, d'un blanc immaculé et légèrement lumineux, dont le tracé des Montagnes Rocheuses et des Andes évoquerait une meringue longuement étirée et étoilée d'éclats d'amande...
-Avec une Amérique noire, d'un noir “cosmos étoilé” dont les Rocheuses et les Andes seraient blanches...
-Avec une Amérique couleur de la terre, aux Rocheuses et aux Andes rouge sang...
... Et pourquoi dans les magasins de prêt à porter ne proposerait-on pas aux clientes d'acheter les 3 robes en même temps?

... A noter que selon certaines sources historiques, l'Amérique aurait été atteinte il y a environ vingt mille ans par des peuples de l'Europe de l'Ouest (et en particulier de la France centre ouest et nord est), des peuples du temps de la dernière grande glaciation (qui prit fin à partir de – 15000). Selon ces sources historiques, des groupes de ces gens auraient construit des bateaux rudimentaires mais capables de s'aventurer dans l'océan Atlantique, et auraient durant plusieurs mois, dérivé en séjournant sur des morceaux de banquise jusqu'à finalement atteindre la côte Est de l'Amérique du Nord...
Et à une autre époque plus “récente”(vers – 12000/-10000) avant le recul complet de la glaciation, le détroit de Behring étant encore traversable à sec, d'autres peuples venus d'Asie centrale et de Sibérie (ou de plus loin encore) seraient venus en Amérique par l'Alaska et auraient peu à peu en plusieurs millénaires, cheminé dans un mode de vie nomade, à travers les montagnes et les grandes plaines du centre de l'Amérique du Nord, puis auraient gagné les territoires d'Amérique du Sud à travers les Andes, les hauts plateaux, la côte du Chili, l'Argentine et jusqu'à la Terre de Feu...
Et rien n'interdit de penser également, que des groupes ou des tribus de ces peuples venus d'Europe de l'Ouest vers -20000 en Amérique Atlantique, n'aient pas eux aussi, avant l'entrée des autres migrants venus d'Asie, cheminé jusqu'à l'extrémité de l'Amérique du Sud... ( les Patagons par exemple, un peuple décimé par la colonisation Espagnole des 16ème et 17ème siècles, et aujourd'hui disparu) auraient eu des caractères physiques assez différents de ceux des peuples venus d'Asie depuis le nord de l'Amérique... Des caractères plus “proches” des “Européens” : en fait leur origine est très difficile à définir...
On le voit bien, selon ces sources historiques (et selon des découvertes de squelettes dans certaines régions du Sud Est et de l'Est de l'Amérique du Nord) et selon le principe de 2 grandes migrations (l'une d'Asie et l'autre d'Europe avant la fin de la glaciation)... Le continent Américain dans son ensemble est un lieu de rencontre entre des peuples venus de deux côtés de la Terre...

... Il y aurait selon moi une “symbolique, par ces robes tracées d'Amérique :
La blanche c'est celle d'un peuple venu dans les siècles passés d'un autre continent de la Terre, l'Europe... (si l'on évoque seulement l'arrivée des Européens à partir su 16ème siècle).
La noire c'est celle d'un peuple lui aussi venu d'un autre continent, l'Afrique...
Et l'Amérique couleur de la terre c'est celle des peuples d'avant l'Amérique blanche et l'Amérique noire, et aussi celle de tous les autres peuples venus d'ailleurs de la Terre entière...
Et c'est aussi cette Amérique là, couleur de la terre, celle de la mixité, de la fusion des peuples, et sans doute l'Amérique de demain...

... Je contacterais bien (mais je ne sais comment) quelque grand couturier (ou créateur de mode)...
L'idée me semble "bonne"...
... Quoique... Dans ce monde où nous vivons, un monde assujetti aux modes, aux apparences, à une soit-disante "universalité" culturelle et de "valeurs porteuses derrière lesquelles tout un chacun suit comme des moutons galopant à la suite d'un bélier de tête... Cela me "désespèrerait" je crois, que derrière la "symbolique" de cette idée (celle d'une robe bleu-océan tracée d'Amérique)... Ne puisse en définitive que "dériver" sur des mers déjà "poubellisées" (ou transformées en "lacs de loisirs")... Un nouveau et très beau "bateau de croisière" !

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 601
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum