Pièces de théâtre en vogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pièces de théâtre en vogue

Message par Yugcib le Mar 26 Jan - 9:04

Quel public pour toutes ces nouvelles pièces de théâtre jouées pour la plupart à Paris dans les salles les plus connues et les plus fréquentées, aux affiches prestigieuses ?
C'est bien là, la question...
Ce public n'est autre à vrai dire, que celui d'une bourgeoisie aisée, instruite, informée, "branchée", constituée de gens de la "Gauche Bobo" (ou de la "Droite Bobo") pour "appeler un chat un chat"...
Déjà, le prix des places : de 38 à 45 euro en "corbeille" pour ce qu'il y a de "plus abordable" si l'on peut dire... Et 60 euro ou plus pour les meilleures places... Et je ne parle pas des loges...
Soit pour un couple, des gens d'une trentaine ou d'une soixantaine d'années, une bonne centaine d'euro... Sans compter les "à côtés" : une consommation au bar durant l'entr'acte, un dîner au restaurant dans le quartier, avant la représentation, et si les gens demeurent à l'autre bout de Paris ou en proche banlieue, à minuit et quelque à la sortie du spectacle, le prix d'une course en taxi, car passé 1 heure, plus aucun bus, plus aucun métro... Cela fait donc "un budget" !
A propos des places en "corbeille" à 38/45 euro, places situées pour le premier rang à une bonne distance de la scène... "bonjour l'accoustique" ! Si les comédiens n'articulent pas, parlent vite ou parfois chuchotent, l'on ne comprend rien de rien! Sans pour autant être "dur d'oreille" ! (pour les "durs d'oreille" évidemment c'est encore pire)...
Ce sont donc ces pièces en vogue qu'il faut avoir vues, dont on parle à "On n'est pas couché", entre autres "relais" ou médias... Certes, je ne mets pas en doute le talent des comédiens dont certains sont des "têtes d'affiche", des célébrités ; je ne mets pas en doute la qualité et la pertinence du scénario, de la pièce elle-même, du sens, de l'humour, de la drôlerie, de la portée, du retentissement auprès du public, etc... MAIS QUI à vrai dire, est ce public sinon un public limité à des gens dont la culture, le mode de vie, et les finances n'ont rien à voir avec ce que vivent en France des millions de gens, à commencer par les habitants de la banlieue parisienne, des quartiers populaires de la capitale qui eux, n'envisagent que de temps à autre de se rendre à une séance de cinéma en Multiplex à 8 ou 9 euro tout de même !
Avec ces pièces de théâtre en vogue, jouées pour la plupart d'entre elles à Paris, puis en province dans les villes importantes dotées d'un bâtiment de théâtre, c'est bien là tout un univers de culture et de loisirs, situé à cent lieues de l'univers quotidien "culturel" (si l'on peut dire) de millions de gens en France avec de ci de là, quelque artiste local, quelque grand chanteur en tournée, quelque troupe de comédiens du coin, et surtout, de tous ces grands Multiplex en périphérie des villes !
En effet, comment voulez-vous que même un prof, un cadre moyen, par exemple, habitant une ville telle que Guéret ou Marmande ou Aire sur Adour, envisage de se déplacer à Paris pour voir l'une de ces pièces en vogue dont on parle à "On n'est pas couché" ? Alors vous pensez... le chômeur, la caissière du Leclerc, le facteur de la poste...

... Une chose me paraît à peu près certaine, c'est que sur la plupart des forums publics, forums littéraires et autres qui ont un bon nombre de membres inscrits ; et de même sur des réseaux sociaux en lesquels "papotent" et "mitraillent de photos, d'infos personnelles et autres", un grand nombre de gens... L'on voit rarement sur le Net (forums) une rubrique "théâtre"... En effet sur le Net, on discute de politique, d'événements divers, de cinéma, de livres, de poésie parfois, enfin, de toutes sortes de sujets d'actualité ou de réflexion... Mais rarement (et pour cause) de théâtre ! La "cause" bien sûr étant liée au fait qu'aller voir une pièce de théâtre "en vogue" (à Paris dans un théâtre renommé ou dans une grande ville) n'est pas, loin s'en faut, le loisir culturel du "commun des mortels" c'est à dire d'une très grande majorité de la population française.
Etes vous "nombreux" à vous rendre à l'une de ces pièces en vogue dont parlent la presse, les médias ? Car -c'est évident- pour "en parler" il "faut avoir vu!" (Et si l'on a vu, c'est qu'on était à Paris, qu'on a pu payer 38/45 euro une place en "corbeille")... Bon, êtes vous "dur d'oreille"? Non, pas spécialement? Alors avez-vous réussi à suivre les dialogues ? Et quel "impact" dans votre ressenti ?
Donc, nous sommes bien là, je le dis, dans un environnement culturel avec ces pièces de théâtre, qui est pour ainsi dire étranger à l'environnement culturel du commun des mortels, et personne au risque de se ridiculiser ou de "broder", ne se hasarde en conséquence à se lancer dans une analyse ou un commentaire "étoffé", sur la base de "ce qu'il a entendu dire" à "On n'est pas couché" ou ailleurs, sur la base de ce qu'en dit la presse, ou la télévision dans la mesure ou aurait pu être diffusé une scène de cette pièce...

Je regardais -presque chaque fois- "Au théâtre ce soir" de France 2 ; je crois que la fréquence était d'environ une fois par mois, ou une fois tous les deux mois ?... C'était une diffusion en direct à partir d'une salle parisienne je crois, et j'aimais beaucoup (en général) d'autant plus que cette chaîne publique France 2 "faisait un effort" (cela venait sans doute de la direction) pour une culture à la portée de tous, en diffusant notamment cette émission "au théâtre ce soir"...
Quand à se faire cette réflexion "c'est pas mon univers, c'est pas mon monde, ou ça me barbe, ça me gonfle, etc..." Oui c'est vrai pour ma part j'ai eu et je continue parfois à me faire cette réflexion à propos de l'opéra-entre autres... Mais je me dis aussi que c'est parce que je ne me suis jamais trouvé avec quelqu'un qui aurait pu me motiver, faire que je m'y intéresse... à l'opéra ou à quelque chose que je pense que c'est pas pour moi...
Quand tu tombes sur une personne gentille, passionnée de la chose en question (presque n'importe quelle discipline ou sport ou genre de spectacle) et que cette personne là en parle avec chaleur, simplicité, et qu'elle arrive à te communiquer l'envie d'essayer, de voir, de comprendre, alors tu arrêtes de continuer à faire un "bras d'honneur" à quelque chose que tu déclares superbement ignorer, ou détester, ou méconnaître... Mais hélas on vit le plus souvent avec autour de soi, des gens qui "ne font pas dans la dentelle" et surtout qui ne t'incitent pas à "approfondir", à réfléchir... Et l'on demeure avec ses préjugés, ses vues, son ressenti, son ignorance, son indifférence...


_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 555
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum