Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Yugcib le Mer 28 Oct - 20:04


Marthe Robert née le 25 mars 1914 et décédée le 12 avril 1996, est une critique littéraire Française, et l'un des plus éminents spécialistes de l'oeuvre de Frantz Kafka.
Dans sa jeunesse elle décida d'apprendre l'Allemand parce que son père ayant combattu durant la première guerre mondiale, était devenu un militant pour la paix.
Après ses études à la Sorbonne, Marthe Robert intègre l'université Johann Goethe à Frankfurt.
Elle fut une traductrice fidèle de l'oeuvre de Kafka.

LE JOURNAL DE KAFKA, traduit et présenté par Marthe Robert. (Le livre de Poche, biblio, 674 pages)

Ce combat entre Kafka et le monde, avait quelque chose de paradoxal…
Poète, Kafka se sentait différent du commun des mortels et par conséquent contraint d’affirmer sa singularité. Ce qui rendait inévitable sa lutte avec le monde.
Cependant, Kafka avait en même temps une autre préoccupation, un autre regard que celui d’un écrivain sans complaisance à l’égard du monde : il a voulu aider le monde à se défendre, en particulier par ce besoin qu’il sentait, de surmonter sa révolte (et plus généralement celle de l’individu), et de trouver la route ouvrant le passage vers une communauté vivante, celle des hommes coexistant ensemble dans une tradition, une culture, une histoire…
Ce journal est, selon Marthe Robert, « le témoignage le plus poignant de toute l’histoire de la littérature ».
« Nous avons été chassés du paradis mais le paradis n’a pas été détruit pour cela »…
Ce « paradis » n’était-il pas cette Connaissance, ou mieux peut-être, cette « vérité » originelle, totalement pure, en l'absence de tous ces mécanismes inextricables des codes et des procédures, de toutes ces lois et de tous ces systèmes politiques et économiques constituant un immense carcan ?
Retrouver ce " paradis qui n'a pas été détruit mais dont nous nous sommes nous-mêmes exclus" , apparaît donc comme une nécessité… D’autant plus que sa « redécouverte » s’ouvre dans une perspective encore plus belle et plus émouvante que sa découverte qui, à l’origine, n’en était qu'au début de son commencement...
En fait, ce n’est pas le « dieu » des Chrétiens, ni celui des Musulmans ou un autre « dieu »… qui nous a chassés du « paradis » : ce sont bel et bien nous, les humains, qui avons en partie, perdu la Connaissance, et qui avons cru retrouver cette Connaissance par la Science, par la Civilisation, par la Technologie, avec des lois édictées par les monarques ou par les parlements, par les codes et par les procédures sans cesse remaniés et adaptés aux évolutions politiques et sociales… Le plus souvent d'ailleurs, au bénéfice d’une minorité « privilégiée » d’humains…
Mais cette Connaissance existait avant que l’humain ne fût, ici ou ailleurs…

…Le Journal de Kafka, 674 pages. Un casse tête aux dires de certains, à la seule idée que l’on peut se faire de ce que suggère à priori, la lecture des écrits et des romans de Kafka…
Mais quelle pureté de langage ! Quelle précision ! Quelle minutie dans les moindres détails ! Et surtout quelle écriture !

... Je retrouve là, dans l'oeuvre de Kafka en général, et en particulier dans cette idée selon laquelle "le paradis n'a pas été détruit" et que " sa redécouverte pour autant qu'il en peut être, s'ouvre dans une perspective encore plus belle et plus émouvante"; et encore "de ressentir le besoin de surmonter sa révolte"... L'un des thèmes récurrents et privilégiés de ma propre pensée, de toutes les réflexions qui me viennent depuis mon enfance...

... Il n'y a pas - à mon sens- de "tragique" dans l'oeuvre de Frantz Kafka ... Du moins pas de "tragique" dans le sens où l'on l'entend par "habitude" (ou conformisme)...
Au contraire... j'y trouve du comique ! de la dérision parfois, une manière bien à lui de "dire les choses"...
Mais ce qui est certain, dirais-je... C'est que son oeuvre est "grave", qu'il y a dans ses écrits, une "gravité" hors du commun, une gravité empreinte d'émotion, d'une sorte d'espérance...
C'est un auteur "hautement prémonitoire" et qui -pour moi du moins- a contribué à me faire comprendre comment le monde fonctionne sans pour autant me faire "maudire le monde"...

C'est dirais-je encore (pour moi)... Un maître ! Je crois d'ailleurs que je place cet écrivain (par sa pensée, par sa manière d'écrire, par son ton...)... Sans doute au dessus de tous les autres, en tous cas " à une place à part"...

"Nous avons été chassés du paradis mais le paradis n'a pas été détruit pour autant"...

... Oh combien je partage cette pensée à laquelle je souscris de toute mon âme, de tout le fond du coeur de mon réacteur...

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 602
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Frénégonde le Jeu 29 Oct - 20:52

Je te conseille, puisque tu aimes Kafka, Heiraten de Dourvac'h, un livre magnifique, empreint de poésie.
avatar
Frénégonde

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 44
Localisation : Dans les livres

Voir le profil de l'utilisateur http://promenades-culture.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Yugcib le Ven 30 Oct - 6:41

... J'ai noté, et la prochaine fois que je me rends à la médiathèque de Mont de Marsan, je recherche ce livre.
Dans cette grande médiathèque bibliothèque à Mont de Marsan, l'une des plus géantes et diversifiée de toute la région Aquitaine, avec plusieurs milliers d'ouvrages, l'on y trouve -presque- tout... Y compris des livres d'auteurs récents qui coûtent dans les 23 euro, ainsi que des livres "rares" qu'on ne trouve jamais en "grande surface" ni dans les "maisons de la presse".

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 602
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Frénégonde le Ven 30 Oct - 10:33

Je ne sais pas si tu trouveras celui-ci car il vient à peine de sortir chez un tout petit éditeur. Mais cette médiathèque a l'air d'être bien fournie.

Tu peux aller voir mon billet pour te faire une petite idée.
avatar
Frénégonde

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 44
Localisation : Dans les livres

Voir le profil de l'utilisateur http://promenades-culture.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Yugcib le Mer 4 Nov - 7:49

... Je n'ai pas trouvé, à la médiathèque de Mont de Marsan, le livre de Dourvac'h...
Mais j'ai pris -à défaut- "Lettres à Max Brod" traduit de l'allemand et présenté par Pierre Deshusses.

"On se sentait à l'aise avec lui. Par la richesse de ses pensées exprimées généralement sur un ton badin, il était, pour employer un mot bien terne, l'un des hommes les plus captivants que j'ai connus, malgré sa modestie et son calme."  (Max Brod)

... Ces lettres nous livrent une image inédite de la personnalité de Frantz Kafka.

_________________
" Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
avatar
Yugcib
Admin

Messages : 602
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 69
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Frénégonde le Mer 4 Nov - 20:54

Tu vois, je me doutais un peu que tu ne le trouverais pas. C'est un tout petit éditeur qui a eu le cran de le publier. J'imagine qu'il n'est pas dans le "panel" des éditions acceptées par les bibliothèques !
avatar
Frénégonde

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 44
Localisation : Dans les livres

Voir le profil de l'utilisateur http://promenades-culture.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Kafka, par Marthe Robert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum